Sunder – Pour partager un secret en suivant un principe de confiance distribuée (Shamir’s Secret Sharing)

Décrite dès 1979, le Shamir’s Secret Sharing (partage de clé secrète de Shamir) est une technique consistant à diviser un secret (un texte ou un fichier) en plusieurs morceaux chiffrés, à distribuer ces morceaux à différentes personnes, et exiger qu’un quorum (nombre minimin de personnes) soit constitué pour déchiffrer le secret.

Vous pouvez par exemple chiffrer l’un de vos documents, en distribuer les bouts à 8 personnes différentes mais exiger que 5 personnes mettent en commun leurs morceaux pour que ce secret soit déchiffrable.

Pratique pour fonctionner sur un principe de « confiance distribuée ». Après cela peut aussi être un moyen de renforcer la sécurité de certains secrets en distribuant le risque, ce qui exigerait d’un attaquant qu’il s’en prenne à x personnes / machines plutôt qu’une seule.

Pour mettre ce partage de secret en pratique, il existe un outil qui s’appelle Sunder disponible sous Mac et Linux. Son fonctionnement est simple. Vous choisissez un fichier ou écrivez un texte à protéger, puis vous indiquer le nombre de morceaux que vous souhaitez distribuer, ainsi que le nombre minimum de morceaux à rassembler pour déchiffrer le document.

C’est très simple. Et cela vous donnera ensuite les petits bouts à partager.

Ensuite, il suffit de disposer du minimum requis de morceaux du secret pour le récupérer en intégralité.

Un cas d’utilisation « amusant » serait de chiffrer en 2 parts un secret, d’en publier une sur votre site web et de ne révéler l’autre publiquement uniquement via votre testament.

Bah quoi ? 😉

Enfin, vous voyez le concept quoi. Bon, par contre, Sunder est encore en alpha, et n’a pas été testé par des experts ni audité. Il est donc à prendre pour ce qu’il est, un joli proof of concept dont la solidité reste à prouver.

Toutes les explications se trouvent ici et l’article de Freedom of Press donnant tous les détails se trouve ici.


Security Guardian – Pour surveiller la sécurité de vos serveurs

Vous permet d’établir une liste de serveurs ou de sites web à scanner régulièrement et automatiquement pour y détecter d’éventuelles vulnérabilités

Le scanner Security Guardian se destine donc aux webmasters et entreprises qui n’ont pas forcément de connaissances techniques en matière de sécurité, mais qui souhaitent tout de même améliorer leurs défenses face aux cybercriminels et anticiper d’éventuels problèmes de sécurité.

Lorsqu’un scan est effectué par Security Guardian, chaque vulnérabilité détectée est classifiée selon son niveau de criticité et vous êtes immédiatement alerté par email.

En Savoir +


Korben