Second rapport annuel du Digital News Innovation Fund

Rien n’est plus important pour la société qu’une presse libre et florissante. Le développement du numérique est synonyme de nouvelles possibilités mais également de nouveaux défis pour les journalistes et les éditeurs, et c’est grâce à l’innovation qu’ils pourront y faire face. 
Depuis presque trois ans, le Digital News Innovation Fund — un fonds de 150 millions d’euros créé par Google afin de soutenir la presse — épaule les éditeurs dans cette perspective, et finance le lancement et le développement de projets novateurs au sein de l’écosystème médiatique européen. Pas moins de 94 millions d’euros ont déjà été alloués, et d’autres financements sont prévus. Ce fonds s’inscrit dans le programme Google News Initiative, mis en place par Google afin de permettre au journalisme de s’adapter à l’ère numérique.
Aujourd’hui, c’est avec une grande fierté que nous publions le rapport annuel 2018, qui souligne l’impact des projets financés. Nous avons en effet reçu plus de 4 800 candidatures et financé 461 projets dans 29 pays, pour un total de 94 millions d’euros. En France, le fonds a soutenu 41 projets pour un total de 10.2 millions d’euros.

Nous sommes conscients que l’exécution de tels projets prend du temps. Nous sommes d’autant plus ravis de constater que de simples idées ont pu être exploitées et donner naissance à des réalisations concrètes. Le rapport met d’ailleurs en exergue des exemples de projets particulièrement utiles pour répondre à quatre des défis qu’affronte actuellement le monde de la presse :
La plupart des projets mis en avant dans ce rapport s’attaquent à ces défis, qui concernent tous les acteurs de l’écosystème médiatique européen. Par exemple, l’organisme à but non lucratif indépendant Full Fact utilise le fact-checking automatisé pour vérifier plus de 25 000 informations par semaine. L’Equipe a lancé l’édition digitale La Numérique, qui en plus de générer 50.000 visiteurs par jour, a contribué à augmenter le nombre d’abonnés à l’ensemble de son offre. Le quotidien espagnol La Voz de Galicia a quant à lui créé le logiciel “Hyperlocal Listener and Community Manager” afin d’aider les journalistes à cibler les besoins des utilisateurs locaux. Steady, une équipe de développeurs, designers, journalistes et entrepreneurs, aide les éditeurs à monétiser leur contenu grâce à des services d’abonnement. Enfin, la plateforme Frames simplifie et popularise le journalisme de données afin d’en décupler le potentiel.
L’année écoulée a notamment été marquée par une approche collaborative pour de nombreux projets. Des éditeurs du monde entier ont effet mis en commun leurs ressources et partagé des informations pour aboutir à des projets ambitieux, et certains ont même ont utilisé le code open source mis à disposition par d’autres, librement accessible à tous. 
Les différents projets financés par le Digital News Innovation Fund, qu’ils soient à l’initiative de petites start-ups ou des plus grandes rédactions, au niveau national comme au niveau local, sont autant d’occasions de mettre la technologie au service du journalisme numérique. C’est le moment idéal pour faire évoluer et réinventer aussi bien les modèles d’abonnement que le fact-checking, ou encore pour personnaliser le contenu, dans le but de fidéliser le lectorat. 

https://lh4.googleusercontent.com/WwiX9hEN-eDFGLKyoZLSgELRD6evVTKMD6XxAvp42vcS-xIMuE3YINhJvfPYhJOFnSiHNl649qnVq8_x1K5vr8iuUihuW5ojVy3meh4KslqoyP7_pCPtSlnRP1T9N3kePpMbr8jX
Le blog officiel de Google France